LE MONUMENT

Monsieur J.B. LEDUCQ, Sculpteur de talent auquel nous devons ce Monument, a exprimé lui-même en ces
termes tout ce que veulent suggérer les formes de son oeuvre:

La couronne hérissée à la base, symbolise la clôture du Camp

Des poteaux de clôture, partent des racines donnant naissance à un arbre de douleur dont le sommet se termine en flamme du souvenir.

Au centre, s'élève comme un cri vers le ciel, l'image tragique d'un corps, tendu dans l'espoir de renaître et de vivre dans la mémoire des hommes


QUELQUES DATES A RETENIR

12 février 1966: C'est au cours de sa réunion du Conseil d'Administration que l'Amicale a décidé, à l'unanimité, d'ériger un monument commémoratif au cimetière du Père-Lachaise

25 juin 1966: La charte du Comité d'érection du Monument est adoptée à l'unanimité.
Un bureau est constitué.

Décembre 1966: Demande de concession d'une parcelle de 6m² au Père-Lachaise

Avril 1969: Arrêté autorisant l'érection par le Comité, au cimetière du Père-Lachaise d'un Monument à la mémoire des déportés d'Oranienburg-Sachsenhausen

Suite