Le camp de Sachsenhausen: 1936 - 1945

En raison de sa situation géographique à proximité de Berlin et de la présence de l'IKL aux portes
du camp, Sachsenhausen a joué un rôle majeur dans l'histoire du système concentrationnaire.
Car il a été à la fois un camp de concentration « classique », un centre de formation et d'expérimen-
tation pour l'IKL, un centre privilégié d'opérations secrètes pour la SS.

 

1 Camp de détention 9 Traitement des pierres SPEER
2 Camp des troupes casernes SS 10 Stand de tir SS
3 Inspection générale des camps 11 Boulangerie
4 Crématoire chambre à gaz 12 Canal et zone portuaire
5 Cellules spéciales 13 Terrain d'entrainement chiens
6 Parc automobile SS 14 Office des transmissions SS
7 Aire de stockage des véhicules 15 Equipement principal SS
8 Station radio 161 Usine, camp KLINKER

 

Entrée du camp tour A
 
Vue du camp tour A
 

 

Tour A vue de la place d'appel

V

Le camp relève déjà d'une véritable recherche architecturale. Construit en triangle, les baraques
sont disposées en enfilade face à la tour d'entrée. Une seule mitrailleuse au sommet de la tour
d'entrée contrôle la totalité de la surface du camp, des miradors aux angles achèvent le dispositif
de contrôle

Conçu pour recevoir 8000 à 10 000 détenus, il en comptera plus de 35 000 dans les derniers mois de la guerre, auxquels s'ajoutent des milliers d'autres dispersés dans plus de 60 commandos extérieurs.

Combien de détenus sont passés par Sachsenhausen ? De façon certaine nous savons que la numérotation « en continu » commence en septembre 1939 avec le n° 1. Avant cette date on réutilisait les numéros des morts. Elle s'achève au mois de février 1945 avec le numéro 134 794

Mais nous ignorons le nombre des victimes avant 1939 ainsi que le nombre des milliers d'évacués
des camps de l'Est arrivés dans les dernières semaines de la guerre, des milliers de prisonniers
de guerre russes
exterminés au camp, des victimes de la Gestapo envoyées directement à la
« Station Z », lieu d'exécution et emplacement des fours crématoires.

 

Pathologie, table de dissection. C'est à la Pathologie que se succèdent les équipes de
médecins S.S extérieurs au camp et qui ont chacune des buts de recherches précises

C'est de là que partent les squelettes, les crânes et autres pièces anatomiques
commandées par les instituts et universités d'Allemagne

 

Il existe également une nouvelle série de matricules des n° 1 à 8 000, attribués aux femmes
venues de Ravensbrück qui furent incorporées administrativement à Sachsenhausen et affectées
dans les kommandos extérieurs. Le tribunal soviétique qui en 1947 a jugé les principaux
responsables du camp a estimé à environ 200 000 les victimes de Sachsenhausen. D'autres, tel
Joseph Billig avancent le chiffre de 84 000.