Bulletin

Chers amis adhérents et lecteurs,

 

Nous nous retrouvons toujours dans cette période de restrictions depuis 18 mois .Depuis notre dernier congrès à Brive en 2019, les réunions de travail ont eu lieu principalement en visio conférence. Nous ne pouvons et nous ne devons en rien nous résigner

La vie de notre amicale dépend aussi de sa santé financière. Nombre de ses adhérents n’acquitte pas leur cotisation régulièrement ce qui est préjudiciable au fonctionnement de notre association. Honorer son adhésion constitue le premier engagement de votre vie associative. Le règlement des cotisations est primordial pour réaliser les actions et projets de notre amicale. Nous comptons sur votre soutien moral et financier.

A quelques semaines de notre pèlerinage au camp de Sachsenhausen, nous serons heureux de pouvoir rendre hommage sur place à nos déportés ; rien ne vaut la présence de notre groupe auprès des autorités allemandes et de la direction du mémorial. Nous devons rester très vigilants pour préserver ce lieu de mémoire.

Dans le prochain bulletin, j’espère que vous pourrez lire le compte rendu de ce voyage mémoriel qui a été reporté plusieurs fois depuis avril 2020.

Autre date de rassemblement, le 20 novembre 2021 à Paris. Les participants de l’union des amicales se réuniront le matin et échangeront sur le sujet : l’avenir de nos amicales.

L’après midi chaque amicale organisera son assemblée générale.

Ce rendez vous sera confirmé en fonction des normes sanitaires. Nous comptons sur votre présence pour nous aider à réaliser les projets prévus en 2022.

L’exposition nationale doit circuler dès que le contexte nous le permettra, et nous pourrons établir un calendrier pour les années suivantes.

Un autre point important est à discuter, le devenir de notre siège national parisien. Ce sujet très délicat a été évoqué depuis plusieurs années .Les charges fixes de notre local augmentent alors que nous utilisons de moins en moins cet espace. La cession de ce bien immobilier pourrait être envisagée et nous apporterait des moyens financiers pour améliorer notre évolution (site internet, interventions dans les établissements scolaires, les espaces publics, maquette virtuelle du camp).

Un conseil d’administration a pu avoir lieu en juin pour préparer cette fin d’année 2021, mais je compte sur toute » la famille de SACHSO » pour persévérer dans notre démarche de défense de la mémoire de la déportation.

En attendant la reprise normale de nos activités, je vous souhaite une belle rentrée automnale, solidaire et optimiste. Au plaisir de se revoir très vite.

Mireille CADIOU, Présidente de l’Amicale de Sachsenhausen