Retour

Aujourd'hui, et le programme du Conseil National de la Résistance

Depuis la parution de notre dernier bulletin, plusieurs dates importantes ont marqué le calendrier. Le 28 avril, bien sûr, journée nationale de la déportation qui rassemble les citoyens pour rendre hommage aux victimes de la déportation et le 27 mai journée nationale de la résistance. Entre ces 2 dates, le 26 mai, les élections européennes ont eu lieu et cet évènement est étroitement lié aux 2 précédents.
En effet, le résultat de ces élections nous rappelle que rien n’est acquis. Il nous faut en permanence continuer notre travail de mémoire pour faire prendre conscience à nos concitoyens que sans le respect des principes votés par le conseil national de la résistance le 15 Mars 1944, l’inhumanité sera toujours présente quelque part dans le monde.
Je souhaite évoquer «l’appel des résistants aux jeunes générations» texte signé le 8 mars 2004 à l’occasion du 60ème anniversaire.

Voici quelques extraits :

« ….remise en cause du socle des conquêtes sociales….retransmettre l’héritage de la résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle ….. l’ensemble de la société ne doit pas démissionner….définir ensemble un nouveau programme de résistance pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre » ….

L’intégralité de ce texte et les signataires peuvent être consultés sur le site internet. (Wikipédia)

Nous nous apercevons que tous ces sujets sont toujours actuels et que, plus que jamais, nous devons poursuivre notre travail de mémoire. Nous devons nous unir entre associations mémorielles, professeurs, amis, pour évoquer cette époque, transmettre aux jeunes et aux adultes les valeurs léguées par les déportés et résistants. Nous avons besoin de vous, adhérents et amis.

Notre amicale se doit de poursuivre ses actions mémorielles inlassablement.

Mireille CADIOU, présidente de l’Amicale de Sachsenhausen