Retour
Cérémonie à la stèle du 15 Août 1944, Brive , première ville à s'ètre libérée par ses propres moyens
Réunies devant la stèle de la place du 15 Août 1944, les autorités civiles et militaires, les congressistes ainsi que de nombreux porte-drapeaux, entourées de la population, des élèves et des professeurs.
Madame Rosette RIGON-GOUFFAULT, et Madame Christine CAVAILLES, ont pris la parole au nom de l'Amicale de Sachsenhausen

Recueillement, après le dépôt des gerbes au pied de la stèle à la mémoire des résistants et déportés.Sur la photo, de gauche à droite : M. Francis Colasson, conseiller départemental de la Corrèze, M me Marie-Christine Lacombe, adjointe au maire représentant M. Fréderic Soulier, maire de Brive, M me Rosette Rigon-Gouffault, M me Christine Cavaillès, M. Marcel Suillerot, déporté dans le camp de Sachsenhausen, âgé de 96 ans, M me Mireille Cadiou, présidente de l’Amicale de Sachsenhausen.

Accompagnés de Rosette-RIGON-GOUFFAULT, les élèves se sont recueillis devant la stèle en déposant symboliquement une rose.

Les élèves de CM2 de l’école Roger GOUFFAULT, ont lu un poème « Les chemins de la Liberté » de Jacques GREBOL, Déporté à Sachsenhausen, aujourd’hui disparu.